Guide Des Vins Du Sud Ouest

Edition du 01/03/2016
 

Domaine Pichard

Exception

Domaine PICHARD

“Hors des sentiers battus et des idées reçues” Osez le Madiran


“Ces vins nous apprennent le plaisir de l'attente, la patience et au final la découverte des sensations intenses, ils ne se livrent pas toujours les premières années. Ils sont le reflet de leur terroir, ils ont l'accent du sud-ouest, un peu rocailleux sur la langue mais d'un cœur généreux quand ils s'expriment à leur pleine maturité. Nous ne mettons en bouteilles nos différentes cuvées qu'à l'issue d'une bonification en chai de 3 ou 4 ans après la récolte. Nous réalisons ainsi un vieillissement optimal de nos crus pour le plus grand plaisir de nos clients. Notre Domaine couvre aujourd'hui 20 hectares, plantés en haut d'un coteau, versant sud, face aux Pyrénées. Le sol se compose d'argiles fines mélangés de galets de quartz variés, quartzites et de lydiennes datant de l'aire quaternaire. Ceux-ci assurent un drainage optimal et restituent la chaleur pour aider à la maturation du raisin. L'encépagement de 30 ans de moyenne d'âge est composé de 60% de Tannat et 40% Cabernet franc et, pour le blanc, essentiellement de Petit Manseng. A compter de 2015, tous nos vins bénéficieront du label bio. Ce passage de l'agriculture raisonnée à l'Agriculture Biologique marque notre attachement au respect de la nature et à l'environnement. Les Cabernets francs contribuent depuis l'origine du Domaine à l'originalité et à la complexité de nos vins. 2015 marque la mise en place des plants issus de notre sélection massale menée depuis quatre ans. Ainsi, nous respectons la richesse que représente la diversité des individus de notre propriété. Nous sélectionnons chaque année deux cuvées en Madiran, à déguster ou à conserver de longues années, dont une Prestige. Enfin, nous présentons un Pacherenc doux, non liquoreux, frais et fruité, et un Pacherenc sec. Nos assemblages résultent de notre volonté de faire partager aux amateurs nos plaisirs de dégustation toujours renouvelés.”
Qualité des Vins Le 2013, malgré les conditions climatiques très capricieuses, devrait laisser entrevoir de belles cuvées tout en finesse avec des tanins déjà bien fondus. Le 2012, présente des senteurs de petits fruits rouges, cassis et fraise des bois, les tanins très soyeux et souples en fin de bouche. Le Madiran Cuvée Aimé 2012 est un vin bien équilibré, droit, d'une couleur intense (presque noir) avec un mélange suprenant de notes torrefiées, de moka et de fruits rouges, d’une longue finale. Sa mise en bouteille se fera d'ici un an. Le 2011 est un très beau millésime, issu d'une petite récolte vendangée fin septembre à parfaite maturité. Le vin est dans la trame du 2010, très fruité avec une belle finale persistante et réglissée, où l'on retrouve la puissance du Tannat. Le 2010 présente des senteurs de fruits rouges, beaucoup de finesse, c'est un vin très féminin, très élégant, que ce soit la Cuvée Tradition ou la Cuvée Aimé. Un vin très fruité et équilibré, aux arômes de cerise bien mûre. Seules les meilleures parcelles sont réservées à la Cuvée Aimé qui bénéficie d'un élevage d'un an en barriques, une grande réussite. Le 2009 est un vin solaire, avec beaucoup de matière, très agréable à boire dès à présent, un vin charmeur, très charnu, aux arômes de cerise, de pruneau. Idéale sur des mets épicés, la Cuvée Aimé 2009 est à son apogée. Le Madiran Tradition 2008 est intense, riche, aux notes de fruits cuits, de réglisse et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche, beaucoup de concentration. Excitez vos papilles avec le Madiran Cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, un vin gras, intense, au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec les tanins bien équilibrés, un vin typé et bien charnu aux nuances de cuir et de mûre en finale.

   

Domaine Pichard

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone : 05 62 96 35 73
Télécopie : 05 62 96 96 72
Email : pichard65@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
LA COUTALE
CROZE DE PYS
GAUTOUL
LAVAUR
HAUTE-SERRE
NOZIÈRES
(FAMAEY)
MERCUES
PAILLAS
MAISON-NEUVE
PECH DE JAMMES
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
GRAND-JAURE (P)
PÉROUDIER (BI)
LA PLANTE
FORÊT
SADILLAC
CLOS DU BREIL
LAROQUE (BI)
MOULIN-POUZY (M)
VIEUX TOURON (M)
GAILLAC
MAYRAGUES
VIGNALS
BOURGUET
COMBELLE
L'EMMEILLÉ
LABARTHE
LECUSSE (Bl)
COMBES
MADIRAN
JURANCON

BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
PICHARD
PARADIS
CUQUERON
ROUSSE (J)
DOU BERNES
(HUSTE (J))
NIGRI
BORIES
VIELLA
AUTRES APPELATIONS

HAILLE (IGP)
VIGNERONS BUZET (Bt)
JOY (IGP)
POUYPARDIN (G)
GUILLAMAN (IGP)
PLAISANCE (F)
HERREBOUC
MALARTIC (IGP)
SAINT-GUILLHEM (F)
VOIE BLANCHE (VP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(BOUT DU LIEU)
(SOULEILLAN*)
TRIGUEDINA
(PELVILLAIN)
EUGÉNIE
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
CROIX BLANCHE (BI)*
HAUT-FONGRIVE*
(LA BORDERIE (M))
TIREGRAND (P)
PANISSEAU (BI)
GAILLAC
GRAND CHÊNE
LACROUX
RHODES
MADIRAN
JURANCON

SERGENT
BURGUÉ-SÉRÉ* (J)
(Cru LAROSE (J))
LAFITTE-TESTON
AUTRES APPELATIONS

CAVE IROULÉGUY (I)*
(VIGNERONS BRULHOIS*)
GENSAC

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
(PASSELYS*)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELATIONS

(CAVE FRONTON (F))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de HAUTE-SERRE


De vieille souche lotoise, installée depuis plus d’un siècle dans le commerce du vin, la famille Vigouroux a acquis sa renommée grâce à un savoir-faire transmis entre générations. Germain Vigouroux fonda l’entreprise familiale en 1887 et connut l’invasion du vampirique phylloxéra. Son fils, Gabriel Vigouroux, releva ensuite le défi au début du XXe siècle. Georges Vigouroux, troisième génération, reprit le flambeau en 1963 et donna une dimension nationale à l’entreprise de négoce en développant l’activité vins en bouteilles. Puis, il devint vigneron en replantant, le premier, la vigne sur les coteaux de Cahors à partir de 1971. Pour cela, il choisit l’emplacement où existait déjà au Moyen-Âge un vignoble, dont le vin, Château de Haute-Serre, connut ses heures de gloire au XIXe siècle avant d’être détruit par le phylloxéra. Au sommet avec ce Cahors Grand vin Seigneur 2011, Malbec 85%, Merlot 10% et Tannat 5%. Sol calcaire, riche d’argiles rouges, exposition sud-ouest et sud-est, les vignes s’étendent sur 60 ha riches en argile et sur des coteaux à 300m d’altitude, vinification longue, vieillissement de 12 à 18 mois en barriques de chênes neuves... Le vin est de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés.

Gfa Georges Vigouroux
Route de Toulouse - BP 159
46000 Cahors
Téléphone :05 65 20 80 80
Télécopie :05 65 20 80 81
Email : vigouroux@g-vigouroux.fr
Site personnel : www.atrium-vigouroux.fr/15-chateau-haute-serre

Château CROZE de PYS


Une famille de vignerons depuis 1773. Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant). “Le terroir, précise Jean Roche, se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.” Remarquable Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, élevage 12 mois en fûts de chêne neufs, un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche. Très savoureux 2010, riche et structuré, marqué par des arômes subtils de cassis, de griotte et de cannelle en finale. Le Cahors Prestige 2011, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, d’une jolie finale, de très jolie couleur grenat, charnu, est un vin qui associe couleur et matière. Beau 2010, est intense au nez comme en bouche, avec des notes de fraise des bois, d'épices et d'humus, aux tanins très équilibrés et soyeux, un vin puissant et harmonieux. Le Cahors Malbec 2011 laisse parfaitement encore s’exprimer son cépage, de belle couleur grenat, une cuvée charpentée, au nez caractéristique de fruits macérés et d'épices, de bouche riche et fondue à la fois, bien classique, comme le 2010, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, un très joli vin, ample et parfumé en bouche, avec ces nuances subtiles de pruneau au palais.

Scea des Domaines Roche

46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaucrozedepys.com

Clos la COUTALE


Étalé sur les terrasses alluviales des méandres de la vallée du Lot, le vignoble de 60 ha est planté sur un sol particulièrement propice à la culture de la vigne : graves et silices argilo-calcaires. L'exposition Sud-Ouest et la topographie du terrain protègent des grands froids du Causse. Un micro-climat qui génère une remarquable précocité de la vigne. Le Malbec est le cépage de base à 80%. Son grain rond, sa pellicule épaisse, riche en matière colorante et en tanin confèrent du caractère à ce vin de garde. Le Merlot à 20% arrondit la dureté de jeunesse du Cahors et affirme son bouquet. Valmy et Philippe Bernède ont hérité leur savoir-faire de six générations de viticulteurs. Traditionnellement, le raisin est égrappé et comme l'exige un bon vin de garde, la fermentation est conduite à 28° avec une cuvaison longue de 15 à 18 jours. Chaque parcelle est vinifiée séparément ; ceci produit des vins soigneusement sélectionnés avant l'assemblage début janvier qui donnera une seule qualité régulière de chaque millésime. Après le froid de l'hiver, le vin va être mis dans le bois pendant de nombreux mois. Là, les tanins vont s'affiner, devenir soyeux et produire un bouquet expansif, éclatant de finesse.” Belle réussite avec le Cahors 2012, 80% Malbec, 20% Merlot, complexe, harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, de couleur profonde, corsé, un vin de bouche savoureuse où se retrouvent ces notes de fumé, de prune et de poivre rose bien spécifiques, d’excellente garde.

Philippe Bernède

46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 36 51 47
Télécopie :05 65 24 63 73
Email : info@coutale.com
Site personnel : www.coutale.com

DOMAINE DE SAINT-GUILHEM


Ancien domaine viticole depuis 1738, Saint-Guilhem le bien nommé doit son origine au comte de Toulouse Guillaume de Gellone canonisé en 1066 sous le nom de Saint-Guilhem. Reconnu pour ses vins fins et ses eaux-de-vie aux siècles derniers, le Domaine de Saint-Guilhem après une éclipse dans les années 80, compte aujourd'hui 7 ha de vignes, des prairies et des bois avec des essences rares et centenaires. Le Domaine au-delà des modes et des tendances, s’emploie à faire des vins de caractère, avec des petits rendements volontairement maîtrisés, dépassant rarement les 35 hl à l’hectare, avec de longues macérations. Cela permet de produire des vins rouges remarquables, parmi les plus riches en polyphénols au monde, ce qui les rend particulièrement attractifs pour les consommateurs avertis en quête d’un excellent rapport qualité-prix. Les cuvées rouges : Tradition, Renaissance et Amadeus, sont l’antithèse des vins de soif, ce sont de vrais vins de repas, qui révèlent leurs bouquets et donnent toute leur mesure sur une cuisine savoureuse, partenaire indispensable à ces vins généreux, légèrement orphelins dans leur jeunesse sans une cuisine riche en saveurs quelle qu’en soit l’origine.

Philippe Laduguie
1 619, chemin de Saint-Guilhem
31620 Castelnau-d'Estrètefonds
Téléphone :05 61 82 12 09
Email : domainesaintguilhem@vinsdusiecle.com
Site : domainesaintguilhem
Site personnel : www.domainesaintguilhem.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de HERREBOUC


Le domaine de Herrebouc et son château gascon sont rachetés en 1999 par la famille Fitte, qui tombe sous le charme du lieu et renoue ainsi avec ses racines gersoises. S’en suivront dix années de profondes transformation, que ce soit au niveau du vignoble ou des bâtiments inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. C’est ainsi que le vignoble est restructuré de 1999 à 2006, les chais rénovés en 2004, date à laquelle débuteront les premières vinifications sur site. En 2005, le chai barriques et les bureaux voient le jour, la salle de dégustation est achevée courant 2010. Le Domaine compte aujourd’hui 12 ha de vignes, en côteaux argilo-calcaires, répartis en 8 cépages, tous typiques du Gers ou du grand Sud-Ouest. Depuis 2010, ce vignoble est certifié au titre de l’Agriculture Biologique. Ces cuvées ont été élevées sans additifs œnologiques autres que SO2 et levures neutres.
Le Côtes-de-Gascogne blanc sec 2013, 50% Colombard, 30% Ugni Blanc et 10% Petit et Gros Manseng, intense et rond, au nez de tilleul et de fruits secs (9 €). Le blanc demi-sec 2013, 60% Petit Manseng et 40% Gros Manseng, velouté, au nez riche dominé par des notes de fruits macérés, est tout en bouche (10 €).
Séduisant Côtes-de-Gascogne blanc doux 2013, 100% Sauvignon gris, très aromatique (pêche, aubépine), de couleur jaune d’or, au nez d’agrumes et de pain grillé, un vin très séduisant par sa persistance et son gras en bouche (14 €). Goûtez le Côtes-de-Gascogne rouge 2013, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, de teinte rouge foncé cerise, est un vin souple qui sent les épices (11 €), et le Côtes-de-Gascogne rosé de pressée demi-sec 2013, charmeur sur des desserts aux fruits (8 €).
Famille Fitte

32190 Saint-Jean-Poutge
Tél. : 05 62 64 68 34 et 06 88 17 07 94
Fax : 05 62 64 68 35
Email : contactpro@herrebouc.com
www.herrebouc.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vin de garde en tout cas, qui n’a pas besoin de vinifications très sophistiquées quand il est issu d’un terroir digne de ce nom. Un vignoble de 27 ha totalement enherbé depuis 1960 est travaillé de façon traditionnelle avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et Vendange En Vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales depuis 1996, année de construction d’une réception de vendange et d’un nouveau chai souterrain à barriques.
“Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains, précise-t-on Le terme Tannat vient de la langue d’Oc : tan “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.”
“Si, en 2013, m’explique Denis Capmartin, les Vins ont moins de structure et seront à boire jeunes, en 2014, ils sont parfaits, arômes et structure sont réunis. En ventes en 2015 : les Madiran 2013 puis, à partir du 15 Octobre, les 2014.”
Vous allez exciter vos papilles avec ce superbe Madiran Rouge Extrême 2012, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, de garde (13,10 e, il les vaut largement). Le 2011 est charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, un vin tout en harmonie, gras et corsé. Exceptionnel 2010, de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, de bouche dense qui développe des connotations de prune cuite et de cuir, un vin complet, aux tanins harmonieux, et d’excellente garde. 
Le Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2013 est de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), équilibré, gras, tout en bouche, aux tanins mûrs (7,20 e). Le 2012, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, est fondu au palais, avec des tanins amples et une charpente solide. Savoureux 2011, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, de belle robe soutenue, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé. Beau 2010, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, puissant et savoureux, aux tanins amples, d’excellente évolution.
Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh doux 2012, pur Petit Manseng, élevé en fûts de chêne, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche.
J’ai toujours un faible pour ce Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2014, tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de poire et de bruyère, un vin très équilibré, d’une belle harmonie, de robe jaune clair (4,20 €).
Goûtez encore le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux cuvée Passion 2012, avec cette finale en bouche dominée par les agrumes confits, une réussite, particulièrement abordable (7 €), le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux 2013 (6 €), et le Côtes-de-Gascogne rosé 2014, vif, franc, au nez de fraise fraîche (3,60 €).
Denis Capmartin

Château de GAYON


Le Château date du XIIIe siècle, et a été édifié avant la naissance d’Henry IV.

J’ai apprécié, dans les trois millésimes reçus, ce Madiran d’Ou Hauret : le 2011, typé, de couleur intense, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche. Le 2010, de couleur pourpre, riche au nez comme en bouche, tout en structure, charmeur, avec des tanins présents mais soyeux, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée, de garde. Le 2009, qui n’a rien à lui envier, est tout aussi , corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, tout en bouche. Mêmes millésimes avec cet autre Madiran d’Ou Barrinquet 2011 étant de bouche corsé, le 2010 remarquable par ses saveurs au palais, et le 2009 déclinant des nuances de fruits macérés. Il y a également le Pacherenc Goutte d’Or 2011, un vin où s’entremêlent les fruits, les épices et la brioche, tout en bouche, onctueux et persistant, de garde.

David Ebert

> Les précédentes éditions

Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château BARRÉJAT


Château VIEUX TOURON


Château NOZIÈRES


Château PÉROUDIER


Cru du PARADIS


Château PAILLAS


Château de HAUTE-SERRE


Cru LAMOUROUX


Château GAUTOUL


Château CROZE de PYS


Clos la COUTALE


Domaine de POUYPARDIN


Château BOVILA



DOMAINE DE LA VALERIANE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE PICHARD


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE ALAIN VIGNOT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales